Degrés de certitude & formes impersonnelles: subjonctif ou indicatif ?

Pourquoi utiliser une forme impersonnelle?

Quand il s’agit de donner son opinion sur un sujet, le locuteur s’implique plus ou moins dans l’énonciation de sa phrase. Étant composée d’un “il” impersonnel et non d’un “je”, la forme impersonnelle permet au locuteur de prendre ses distances avec ce qu’il dit et de moins s’impliquer.

Quelle gradation dans le degré de certitude ?

certitude

Subjonctif ou indicatif ?

Ces expressions illustrent les différentes échelles de la certitude. Ce qui est incertain est ouvert à discussion et donc à l’opinion des uns et des autres. Si je dis: Il est probable qu’il vienne., je ne suis absolument pas certain qu’il viendra. J’utilise donc le subjonctif (mode du subjectif et de l’incertain) après l’expression il est probable que, comme après toutes les expressions qui expriment le doute.

Si je dis: Il est indéniable qu’il viendra., je n’ai aucun doute sur la venue de cette personne, je n’utilise donc pas le subjonctif mais l’indicatif. J’utilise l’indicatif après toutes les expressions qui expriment la certitude.

Le passage de l’indicatif (en vert) au subjonctif (en rouge) dans les exemples ci-dessous illustre bien cette différence entre certitude et incertitude.

certitude exemples

questions

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s