Le subjonctif: quand, pourquoi, comment?

I. Qu’est-ce que le subjonctif ?

C’est un mode et non un temps.

Les temps sont le passé, le présent et le futur. Les modes sont l’indicatif, le subjonctif et le conditionnel.

Il existe un subjonctif présent et un subjonctif passé.

Ce n’est pas le mode du réel, c’est le mode du subjectif

C’est le mode du possible, du potentiel et du virtuel. À l’inverse, l’indicatif est le mode du réel.

II. Quand utiliser le subjonctif ?

On utilise le subjonctif pour exprimer une action ou un état qu’on estime:

nécessaire, souhaitable, possible

J’aimerais qu’il réussisse ses examens.

Après des verbes comme:

subj1

incertain, douteux, peu probable

Après votre dispute, je doute qu’il vienne déjeuner avec nous.

Après des verbes comme:

subj2

éventuel ou réalisable à certaines conditions

J’ai besoin que tu m’expliques pour que je comprenne.

Après des verbes et des conjonctions comme:

subj3

On utilise également le subjonctif après les verbes d’appréciation (jugement positif ou négatif):

Je suis très heureuse qu’il achète cette maison.

subj4

III. Quand ne pas utiliser le subjonctif ?

Le subjonctif s’oppose souvent à l’indicatif. Comme je l’expliquais précédemment, le subjonctif est le mode du subjectif, alors que l’indicatif est le mode du réel.

Indicatif pour les certitudes

À la forme affirmative, les verbes d’opinion (penser, croire, imaginer, estimer, supposer, trouver, etc.) et les verbes indiquant une certitude (être certain, être sûr, etc.) sont suivis de l’indicatif.

Je suis certaine qu’il viendra.

Je trouve qu’il est très gentil.

Je pense que nous irons en vacances près de la mer cet été.

Ne pas confondre verbe d’opinion et verbe d’appréciation! Le verbe d’opinion est neutre alors que le verbe d’appréciation ne l’est pas: il est positif ou négatif.

Comparez:

Je pense qu’il est stupide.

Je déplore qu’il soit stupide.

Si ces deux phrases dans leur ensemble expriment une opinion négative, le verbe penser est neutre alors que le verbe déplorer exprimer une appréciation négative.

Pourquoi?

Quand on parle de la subjectivité du sujet parlant, c’est l’action ou l’état du verbe qui est envisagé de façon subjective. Quand on dit je pense que ou je suis certain que, on envisage pas l’action du verbe, on décrit une certitude: Je pense que c’est une bonne idée.

Attention! Les verbes de certitude à la forme négative servent à exprimer un doute et sont donc suivis … d’un subjonctif!

Je ne suis par certaine qu’il vienne. = Je doute qu’il vienne.

Comparez:

Je pense qu’il viendra.

C’est ce que je pense, j’exprime une certitude. Certitude = 100%

Je doute qu’il vienne.

Je pense deux choses: il est possible qu’il vienne, il est possible qu’il ne vienne pas. Certitude = 20%

Comparez par exemple les expressions suivantes: quand elles expriment une incertitude elles sont suivies du subjonctif mais quand elles sont suivies d’une certitude elles sont suivies d’un indicatif.

certitude exemplesIV. Comment conjuguer le subjonctif ?

Lire cet article

questions

Advertisements

One thought on “Le subjonctif: quand, pourquoi, comment?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s