Les articles

Les articles définis et indéfinis
1- Dans les phrases affirmatives:

Observez l’exemple suivant:

Les voisins sont dans la voiture avec le chien.

Des personnes sont dans une voiture avec un chien.

Dans la première phrase, j’utilise “les“, “la” et “le” car je connais les voisins, je parle d’une voiture précise et d’un chien précis. Ce sont des noms identifiés: cela veut dire que je parle de voisins, d’une voiture et d’un chien en particulier. Soit ce n’est pas la première fois que j’en parle, soit la personne à qui je parle sait de quels voisins, de quelle voiture et de quel chien je parle.

Dans la deuxième phrase, j’utilise “des“, “une” et “un” car je ne connais pas les personnes, ce n’est pas une voiture ou un chien en particulier. Ce sont des noms non-identifiés. Soit c’est la première fois que j’en parle soit la personne à qui je parle ne sait pas de quelles personnes, de quelle voiture et de quel chien je parle. Les articles définis et indéfinis changent en fonction du genre et du nombre du nom: déf indef

2- Dans les phrases négatives

Observez les exemples suivants:

J’aime le chocolat, la glace et les gâteaux. => Je n’aime pas le chocolat, la glace et les gâteaux.

Les articles définis sont identiques dans les phrases affirmatives et négatives.

J’ai un chien, une souris et des poissons. => Je n’ai pas de chien, de souris et de poisson.

Les articles indéfinis se transforment en “de” dans les phrases négatives.

3- Devant les noms de profession

Si l’on parle d’une personne, on peut dire, “C’est un médecin très gentil” par exemple, ou “C’est le médecin“.

Mais si l’on veut parler de la profession de quelqu’un on ne peut pas dire “Je suis un médecin.”

=> “Je suis médecin.”, “Il est professeur.“, “Nous sommes coiffeurs.” etc…

Les articles partitifs 

Les articles partitifs sont utilisés pour quantifier des éléments indénombrables:

Comparez:

Je mange un gâteau et je bois de l’eau.

Je peux compter les gâteaux (1, 2, 3 etc…) mais je ne peux pas compter l’eau! Le mot gâteau est donc dénombrable (je peux le compter) mais le mot eau est un indénombrable (je ne peux pas le compter.)

Observez:

Pour cette recette il faut de l’eau, de la farine, et du sucre.

Je ne peux pas compter l’eau, la farine et le sucre, donc j’utilise les articles partitifs: de l’, de la et du.

Le mot partitif indique que l’on parle d’une partie de l’objet en question. Par exemple, je peux dire “Tu veux une orange?” si je propose un orange entière ou “Tu veux de l’orange?” si je propose une partie de l’orange. Dans ce cas, je ne compte pas l’orange, je parle d’une quantité de l’orange.

partitifs

Attention à la forme négative! Les articles partitifs deviennent “de”=>  Il ne faut pas d’eau, de farine ou de sucre.

Les articles contractés

On trouve les articles contractés après les préposition “à” et “de”. Par exemple, après des verbes comme: parler à, penser à, arriver de, parler de, Dans ce cas, il y a contraction entre la préposition à / de et l’article qui suit.

Observez: contractés

Récapitulatif des articles

recap articles

questions

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s